Actions à entreprendre en cas de vol de chien

>> Vous êtes ici : Témoignages >> Un chien volé et retrouvé

 

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

Le chien cadeau | Eleveur malhonnête | Chien revendu | Chien disparu | Le chien L.O.F | Vol de chien | Histoire d'un pauve chien | Flicka | Pattounes du coeur | Triska

 

 

 



 

Chien volé et retrouvé

 

Témoignage de Françoise qui nous explique toutes les actions qu’elle a entrepris pour retrouver son chien volé en pleine journée pendant son absence.

 

Vous verrez que les actions menées en local sont très importantes et primordiales. Qu’il faut agir très vite et multiplier les canaux de recherches.

 

Internet est un support de plus mais, encore une fois, c’est en agissant en local et très rapidement qu’on a le plus de chances de réussir.

 

 


Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

PLUSA lire également : Quoi faire en cas de vol de chien ?

 

Voir les commentaires

 

Je suis partie chez un client, j’étais la seule à connaître mon heure de départ et ma destination, car nous sommes artisans et j’organise seule mon planning.


Lorsque je pars, j’enferme nos chiens au chenil. Il y a une dalle en béton et un grillage épais, ils ne peuvent donc s’échapper. Seul un humain peut leur ouvrir car, par contre, il n’y a pas de cadenas (de toute façon, ça se casse avec un coupe boulons en 5 secondes).

 

Nous habitons en campagne près d’une route assez fréquentée en journée, nous nous connaissons bien entre voisins et surveillons réciproquement nos demeures du coin de l’œil en cas d’anomalie.  

 

Notre chenil n’est pas visible depuis la route, il faut que la personne sache qu’il existe et que le chien soit repéré. Dans notre cas, je penserai à un chasseur , qui l’aurait ensuite abandonné beaucoup plus loin.

 

Lorsque je suis revenue de chez mon client, j’ai trouvé le chenil ouvert et les chiennes dehors. Je n’ai pas vu le jeune mâle, j’ai compris tout de suite.


J’ai appelé mon mari, il est rentré en catastrophe de son chantier et nous sommes allés immédiatement à la gendarmerie déposer plainte pour vol. C’est assez long à faire, mais le récépissé sert après pour se faire aider par les organismes qui luttent contre le trafic des animaux comme l’ANTAC EUROPE et auprès de la SCC pour déclarer la perte/vol de votre animal.

 

Le lendemain et les jours suivants, j’ai :

 

  • Fait des annonces avec sa photo et je les ai déposées chez les commerçants (boulangeries, boucheries, coiffeurs, opticiens, traiteurs…), chez mes voisins, aux alentours, dans les villages autour, dans les villes autour…

 

  • Appelé tous les vétérinaires du département + envoyé la photo par email, + villes limitrophes départements.

 

  • Appelé les SPA, fourrières, chenils, + envoyé la photo par email, + départements limitrophes+++

 

  • Envoyé des emails avec sa photo à tous les élevages en France de sa race ou des fax si pas d’emails.

 

  • Prévenu les mairies, associations de chasseurs, pharmacies, facteurs, donné encore et encore sa photo et encore raconté mon histoire, son histoire.

 

  • De son côté ma mère m’a aidée, elle s’est chargée de faire diffuser sa photo dans les journaux les plus lus du département, en contactant un journaliste qui avait écrit une semaine avant un article sur le trafic des animaux.

 

  • J’ai contacté les radios locales en leur demandant de lancer un appel à témoins (pour les gens qui ne lisent pas ou plus les journaux).

 

  • Je suis allée dans les rues, porte à porte, dans les champs, dans les forêts.

 

  • J’ai fait des déclarations sur des sites internets (vous, chiens perdus.org, agir animaux…) avec sa photo toujours.

 

  • J’ai mis des annonces sur ebay, le bon coin, top annonces, publi.fr….

 

  • J’ai envoyé des emails avec sa photo à mes connaissances, amis… en demandant de diffuser sur facebook…

 

  • Dans les stations essence des supermarchés, avec la pénurie, les gens stagnent aux caisses.

 

J’ai été contactée enfin par quelqu’un au bout de 7 jours interminables, qui m’a dit avoir aperçu mon chien (reconnu d’après la photo du journal) un quart d’heure avant en me donnant des détails.


J’ai cru immédiatement cette personne car elle m’a dit avoir été elle-même victime de cela et avoir été très sensible à l’article et à la photo.


J’ai demandé son numéro de portable pour pouvoir l’appeler si on ne trouvait pas le lieu, j’ai appelé la gendarmerie de mon domicile qui avait la plainte, ils se sont mis en rapport avec la gendarmerie du lieu ou mon chien était retenu.


1 heure 30 après montre en main, les gendarmes avaient récupéré mon chien, le ramenaient  à la gendarmerie et me demandaient de venir l’identifier et le récupérer. Mon chien était à 50 kilomètres de chez moi.

 

Tout au long de cette pénible semaine, j’ai rencontré des gens gentils et solidaires, qui aiment les animaux.  Notre histoire a permis à un chasseur de retrouver son chien perdu, à une chienne abandonnée (jetée certainement d’une voiture et recueillie provisoirement par une très gentille personne) de trouver une famille d’adoption « idéale ».


Aujourd’hui, je les remercie tous. Je remercie particulièrement cette dame qui m’a permis de retrouver « mon petit dernier » en me téléphonant, je lui souhaite de retrouver son chien, je vous le souhaite à tous.

 

Je sais que mon histoire est un conte de fées, que je suis malgré tout très chanceuse et lui aussi, que nous sommes très peu dans mon cas, c’est pour cela que je vous en parle. Gardez espoir, battez-vous, parlez, montrez sa photo, priez, parlez à votre chien, continuez !


Mais enfermez-vous chez vous (mettez un portail, du grillage, des systèmes de surveillance…) car ces monstres sont TOUJOURS en liberté.

 

 

Auteur : F. G.  

 

 

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

 


 

photos chiens Dernières photos

ajoutées dans la galerie

Clic sur les photos pour les agrandir

 

 

Haut de page haut de page