L'histoire de Christine et de Ewok

>> Vous êtes ici : Témoignages >> Ewok

 

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss


 

Le chien cadeau | Eleveur malhonnête | Chien revendu | Chien disparu | Le chien L.O.F | Vol de chien | Histoire d'un pauve chien | Flicka | Pattounes du coeur | Triska

 

 

 



 

ewok chiot décédé
© Ewok

Christine maîtresse de Ewok nous apporte son témoignage.

 

Après l'avoir lu, vous comprendrez l'importance de choisir un bon Eleveur.

 

 

Mai 2012 - Epilogue

Christine a gagné son procès contre l'Eleveuse. Après un long combat, justice a été rendue à Ewok.   Christine tient à remercier tous ceux et toutes celles qui l'on soutenue.


 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

Voir les commentaires

 

Hommage de Christine à Ewok en vidéo :

 

 

 

 

Il m'est permis de vous relater un épisode très traumatisant pour ma famille.

 

Début 2009, nous décidons de reprendre un chien, nous prenons la décision de faire appel à un éleveur professionnel pour une certaine éthique que nous n'avions pas eu lors de l'achat de notre Westie à des particuliers.

 

Le choix du Golden fut décidé avec l'aide de notre vétérinaire.

 

Puis ensuite, nous cherchons sur internet l'élevage de confiance.

 

Nous trouvons un élevage multi races sur les hauteurs de Nice dans les Alpes-Maritimes.

 

Après de nombreuses communications téléphoniques avec l'éleveuse, rassurés par l'origine des géniteurs provenant d'élevages de bonne réputation, nous décidons de réserver un chiot Golden de leur prochaine portée.

 

Puis, nous partons à la rencontre de l'élevage et de notre future chiot, nous trouvons cette famille très sympathique, nous leur parlons sincèrement de nos attentes.

 

Quelques jours avant d'aller chercher notre chiot, nous apprenons par l'éleveuse que certains chiots sont malades et se trouvent en observation chez son vétérinaire.

 

On nous assure qu'il s'agit d'une simple gastro.

 

Quelques jours plus tard, il nous est proposé de venir le chercher sur le parking d'un très grand centre commercial de St Laurent du Var, également adresse de sa clinique vétérinaire.

 

Coup de foudre immédiat pour cette petite boule de poil, il n'est pas très gros et un peu sale, mais rien n'y fait, on nous a fourni un certificat de bonne santé donc il est parfait.

 

Vient la visite des 3 mois chez mon vétérinaire, et là, c'est la stupeur, un souffle au coeur est diagnostiqué.

 

De plus, le chiot n'aurait jamais été vermifugé.

 

Nous contactons l'éleveuse qui conteste son état de santé.

 

Tellement amoureux de notre chiot, notre vie continue donc avec des hauts et des bas jusqu'à ses 6 mois.

 

Et là, notre vie s'écroule. Il maigrit très rapidement, s'essouffle.

 

Nous l'emmenons en urgence chez notre vétérinaire, très pessimiste.

 

Il appelle un confrère spécialisé dans les échographies, sommité dans son domaine.

 

Le verdict tombe comme un couperet, notre bébé souffre d'une sténose sous aortique très sévère congénitale et vraisemblablement héréditaire.

 

Notre chiot est en détresse, nous devons prendre la terrible décision, et l'aider à partir vers le pont de l'arc en ciel.

 

Quel moment horrible pour ma petite famille, surtout traumatisant pour mon fils de 12 ans qui avait découvert quelques mois auparavant son vieux chien mort dans son panier.

 

A chaque appel téléphonique, l'éleveuse se contentait de nous proposer le remboursement de notre chiot.

 

Mais le moment venu, elle préféra nous accuser avec notre vétérinaire d'incompétents, de ne pas avoir pratiquer une improbable opération miracle.

Elle propose un "geste commercial" en nous offrant un chiot d'une prochaine portée.

 

Impossible d'accepter ses propos calomnieux et son offre, nous décidons de nous battre pour obtenir gain de cause.

 

En cherchant de l'aide auprès d'organismes officiels comme la SCC, la DDSV, la DGCCRF ainsi que le Retriever Club de France mais aussi du département... quelle ne fut pas notre surprise d'apprendre la mauvaise réputation de cet élevage pourtant cité dans la liste des éleveurs recommandés sur leur site internet.

 

Elevage n'hésitant pas à vendre également des chiots de père LOF et mère non LOF.

 

Et le pire, une nouvelle saillie de la mère de notre bébé avec le même mâle seulement 9 mois après une césarienne avec complication d'une portée de 11 chiots dont seulement 7 sont arrivés jusqu'à leur 2 mois.

 

Ce témoignage fut difficile à écrire mais il le fallait, pour que vous, futurs propriétaires puissiez vous être plus vigilants après la lecture de ce récit, et vous, organismes soyez un peu à l'écoute des propriétaires, apportez leur votre soutien.

 

Ewok, mon bébé pour toujours, saches que le souvenir de tes yeux remplis d'amour ne me quitte pas, le chemin est semé d'embûches mais mon combat continue...

 

Christine B.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

photos chiens Dernières photos

ajoutées dans la galerie

Clic sur les photos pour les agrandir

 

 

Haut de page haut de page