Les problèmes de puberté chez le chien

>> Vous êtes ici : Vie de chien >> La puberté

 

 

 

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

Votre chien qui grandit vous semble différent, son comportement a changé et vous vous posez des questions...

 

Savez-vous que, comme nous les humains, le chien vit plusieurs étapes dans sa vie et notamment une période difficile à vivre pour certains maîtres : la puberté.

 

Dans un article très intéressant, Charlotte Duranton Éducateur canin/ Comportementaliste à Paris et région parisienne nous explique clairement les différentes étapes de vie d'un chien et comment vivre au mieux sa puberté.

 

La puberté chez le chien -

Article rédigé par Charlotte Duranton Comportementaliste / Educateur Canin à Paris et région parisienne spécialisée dans la relation Homme/chien >> Site Internet

Voir les commentaires sur cet article

 

le chien et la puberté

 

Nos chiens évoluent tout au long de leur vie : ils grandissent et passent par différentes périodes pendant lesquelles leurs caractères se forgent.


Lorsque vous accueillez un jeune chiot, il lui reste encore de nombreux apprentissages à faire, et des expériences à vivre qui l’aideront à se construire et qui auront un impact sur sa future personnalité.

 

 

 

 

 

Les différentes périodes de la vie du chien

 

La période d’imprégnation

periode d'impregnation du chiot

La période d’imprégnation

C'est une période sensible qui se situe entre 3 et 12 semaines (voire plus parfois en fonction de la race du chiot).

 

Elle est essentielle car c’est pendant cette période que votre chiot va acquérir les bases de ses aptitudes sociales.

 

L’imprégnation est un véritable phénomène d’apprentissage : au cours de ce processus, toutes les informations reçues et assimilées, tous les outils de communication utilisés et compris, seront acquis et appris par le chiot, en général pour sa vie entière.

 


Citons brièvement quelques uns de ces évènements importants :

 

  • l’apprentissage des codes de communication canine.
  • la socialisation aux humains.
  • la socialisation aux autres animaux.
  • l’imprégnation à l’environnement extérieur.

 

 

 

 

 

La période juvénile

période juvénile du chien

Cette période se situe entre 12 et 16 semaines (là encore il s’agit d’une moyenne qui peut varier selon la race et l’individualité du chiot).

C’est une période plus calme, mais pendant laquelle la peur de l’inconnu peut l'emporter sur la curiosité du chiot.

Il intègre les informations qu’il a acquises dans son vécu jusque là, et peut commencer à apprendre les demandes de bases utiles pour sa sécurité en société humaine (le rappel, attendre, rester assis…).

 

La période pubertaire

La période pubertaire se passe entre les 5 et les 18 mois du chien, selon sa race et son développement individuel.


Elle se traduit essentiellement par le début de la production des hormones sexuelles, qui induit de très nombreux phénomènes physiologiques et comportementaux.

 

 

En général on peut observer une désocialisation du chien, des changements de comportement, et des renforcements des peurs ou problèmes préexistants.

 

le chien adulte

L’âge adulte

L’âge adulte dépend de la race du chien : chez les petites races il peut aller jusqu'à 8 ou 9 ans, chez les plus grandes races il se termine beaucoup plus tôt.

 

Le chien adulte a son caractère à lui, qui peut quand même évoluer encore, mais moins fortement.

Cela n’a par contre rien à voir avec ses capacités d’apprentissage : un chien adulte peut tout apprendre et à tout âge.

 

S’il n’est pas stérilisé, son caractère pourra se modifier en période d’activité sexuelle : pendant les chaleurs, la gestation et l’éducation des chiots pour une femelle et à proximité d’une femelle en chaleur pour les mâles.

 

 

 

La vieillesse

La vieillesse est une période de fin de vie du chien, auquel tout propriétaire de chien est confronté.

 

Elle débute à des moments différents selon la race du chien : vers 9-10 ans pour les races de petites et moyennes tailles, mais plus tôt (7 ans) pour les très grands chiens.

 

Le chien perd certaines de ses aptitudes : il entend moins bien, il voit moins bien, il devient parfois incontinent, il peut souffrir d’arthrose…

 

Autant de modifications qui ne sont pas sans impact sur le quotidien. Il est moins énergique, il vous entend moins bien, et peut s’irriter plus facilement (s’il est surpris ou s’il a mal a cause de l’arthrose par exemple).

 

Il faut s’adapter à ces changements, et ne plus en demander autant à votre chien. Il cherche avant tout la tranquillité et le calme, et c’est vous qui, en étant à son écoute, pourrez lui offrir la sérénité essentielle à son bien-être.

 

Que se passe-t-il lors de la puberté du chien ?

 

La puberté est une période de changements pour le chien, à différents niveaux. Selon le caractère du chien, ces métamorphoses peuvent passer inaperçues, ou se ressentir plus ou moins.


Une période de changements hormonaux…

 

La puberté se caractérise par l’expression de nouveaux gènes, et la production des hormones sexuelles.

 

En général, le propriétaire peut se rendre compte de ces changements en observant des changements facilement repérables dans le comportement de son chien, mais il en existe d’autres auxquels on ne pense pas toujours !

 

la puberte du chien

L’apparition du lever de la patte chez le chien mâle. En effet, le chiot urine en position accroupie. Le mâle entier va se mettre à lever la patte pour uriner.

Une fois ce comportement d’élimination (et de marquage) acquis, le chien le gardera en général toute sa vie, même après castration.

 

La manifestation des premières chaleurs chez la femelle. Les propriétaires s’en rendent souvent compte avec les pertes de sang de leur chienne, mais les manifestations commencent plus tôt : la chienne recherche le contact des mâles, devient joueuse avec eux, se lèche la vulve, etc…

 

Les changements morphologiques.
L’expression des gènes et des hormones sexuelles (testostérone chez les mâles, oestrogènes chez les femelles) entraine l’apparition d’un véritable dimorphisme sexuel, plus visible chez certaines races. Les mâles voient leur stature augmenter, ainsi que leur puissance musculaire s’accroître, par exemple.

 

Une nouvelle perception de son environnement.
La production de nouvelles hormones a en général deux effets chez le chien (quelque soit son sexe) : cela le rend plus sensible aux hormones sexuelles produites par les congénères de son groupe social (autres chiens, mais parfois même pendant la période de règles de l’humaine de la maison), et cela les rend en général moins aptes à s’autoréguler (contrôle de l’agressivité par exemple).

 

… qui a des répercussions sur les comportements sociaux.

Entre chiens

Les chiots sont, par leur statut de jeunes, en général subordonnés à tous les autres chiens avec lesquels ils vivent, ou qu’ils côtoient régulièrement.

 

Lors de la puberté, cette obéissance spontanée à tendance à disparaître.

 

Le chien pubertaire va commencer à désirer s’imposer, à avoir des relations avec ses congénères d’égal à égal.

 

Il cherche à se détacher des individus (ses parents) et s’identifie plus au groupe auquel il appartient.


Ainsi il peut se mettre à s’intéresser aux femelles adultes de son groupe social, ce qui est en général très mal accepté.

 

le chien agressif avec ses congénères

A cause de cela, on peut noter l’augmentation de combats de duels : le chien pubertaire cherche beaucoup plus sa place, et ne cesse d’asticoter ses congénères.

 

En général lorsqu’il va rencontrer un conflit, le chien en phase de puberté va chercher à le résoudre par l’agression sociale.

 

Et cela peut prendre plus ou moins de temps selon le caractère et la persévérance du chien, pour qu’il retrouve sa place et apaise les tensions au sein de son groupe social.

 

Cela implique aussi que les agressions intra-sexuelles (entre individus du même sexe : mâle/mâle ou femelle/femelle) deviennent plus courantes lorsqu’un chien entre dans sa période pubertaire.

 

Cela se retrouve souvent entre mâles, que ce soit au sein du groupe social, ou lors des rencontres ponctuelles en extérieur.

 

changement de comportement du chien à la puberté

Avec les humains


Lors de la puberté, il peut arriver que l’on assiste à une véritable désocialisation du chien.

Il peut perdre certains aspects de sa socialisation, et développer des peurs et des phobies qu’il n’avait pas avant : il est en effet plus sensible et plus réactif.

De plus, cela peut s’accompagner d’un détachement de l’individu, pour une identification au groupe (comme on peut le retrouver entre chien).

Ces changements se traduisent souvent par une augmentation de la peur de l’inconnu, de la nouveauté, et des nouvelles personnes, engendrant parfois des réactions d’agressions (par défense, par distancement, par peur…).

 

Ainsi, un chien tout à fait sociable peut, pendant sa puberté, devenir associable, ou régresser fortement, et se mettre à agresser plus facilement les gens et les chiens.

 

Cette période de la puberté accompagnée de désocialisation s’étale en moyenne entre les 6 et 9 mois du chien (Joel Dehasse), et peut aller jusqu'à plus de 20 mois chez certains chiens.

 

Que faire lorsque votre chien entre en période de puberté ?

 

Bien souvent, face aux changements du chien pendant sa puberté, le propriétaire se retrouve désemparé, et ne comprend pas ce qui se passe.

Ainsi cette incompréhension bloque toute communication entre chien et maître, et la relation se dégrade.

 

Cela peut ensuite engendrer des comportements dérangeants qui ne sont pas directement lié à la puberté, mais plutôt au malaise qui s’est installé au sein du groupe famille-chien : des destructions qui réapparaissent, un chien qui redevient malpropre, etc…

 

le chien difficile à la puberté

La première chose à se dire, c’est qu’il n’y a pas de règles fixes.

Chez certains chiens, mâles ou femelles, la puberté n’implique pas de modification de comportement, ou très peu.

Si toutefois vous observez des changements chez votre chien, des craintes nouvelles, des régressions dans sa socialisation, le début de comportements sexuels (marquages, attirance pour l’autre sexe…) alors il est possible de commencer à s’interroger.

Seulement il ne faut surtout pas aller trop vite et en tirer des conclusions hâtives.

Des problèmes de désocialisations, d’apparition de peurs, et de changements de comportements peuvent être indépendants de la puberté.

Ils peuvent être liés à un traumatisme, à une association négative, à une mauvaise rencontre… voire même à des pathologies médicales (la douleur pouvant par exemple engendrer des changements de comportements du chien, dont une plus grande sensibilité, et une plus grande réactivité.


Cela peut arriver en même temps que la puberté, mais ne pas y être directement lié.

 

Ainsi, je conseillerai de toujours consulter un comportementaliste professionnel, afin de voir s’il détermine l’origine comportementale de ces changements.

 

S’il se révèle que les métamorphoses sont bien dues à la puberté de votre chien, il faut réagir en plusieurs temps complémentaires :

- Accepter ce phénomène, qui est naturel, et qui prendra une ampleur différente selon le caractère de votre chien.
Et heureusement que nos chiens ne réagissent pas tous pareils : ils ne sont pas des clones, et nous les aimons pour leur particularité et leur caractère individuel !

- Veiller à ne pas le punir pour ses régressions (désocialisation par exemple), mais au contraire, l’encourager et utiliser le renforcement positif afin qu’il arrive à surmonter ses changements et ses nouvelles peurs.

 

- Laisser votre chien se faire remettre à sa place par ses congénères lors des bagarres : il pourra ainsi comprendre les limites à ne pas dépasser, et améliorer son utilisation des codes canins.
Même si c’est dur, c’est parfois la meilleure solution pour stopper les conflits et les agressions en duel.

 

- Surveiller quand même attentivement : certains chiens en période de puberté, usent et abusent de leur autorité nouvelle envers leur congénères, et peuvent avoir des agressions non contrôlées.

Dans ce cas là, consultez un comportementaliste au plus vite pour trouver des solutions ensemble.

 

le chien adolescent

 

Même s’il n’est pas toujours évident de voir son chien grandir et changer, soyez patients et attendez que jeunesse se passe !

 

Les bêtises, et les changements s’estomperont avec le temps, quand votre chien entrera dans le véritable âge adulte.

 

Ajoutez à cela une éducation basée sur le respect, la compréhension, et le renforcement positif, et tout se passera bien !

 

 

© Charlotte Duranton
Atout Comportement
Educateur Canin & Comportementaliste
Site Internet : http://www.atout-canin.fr

Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur

 

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

>> Autres coordonnées de Comportementalistes

 


 

 

Haut de page haut de page