l’Etho-Psycho Comportementaliste®

>> Vous êtes ici : Vie de chien >> Etho-Psycho Comportementaliste

 

 

 

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

On connaît bien maintenant le métier de comportementaliste mais beaucoup moins bien celui de Etho-Psycho Comportementaliste®.

 

Christian SALIN, Etho-Psycho Comportementaliste® Spécialiste de la Relation de l’Homme à l’Animal et des Conduites Anthropomorphiques, vous explique cette spécificité encore méconnue et vous en livre les clés.

 

Vous comprendrez vite que beaucoup d’éléments sont à prendre en compte dans cette science particulière et rigoureuse.

 

 

 

livres sur la communication du chien Voici des livres spécifiques à la communication du chien et plébiscités par les maîtres de chiens : Comment parler chien - Parlez-vous chien ? : La clé de la communication entre l'homme et le chien - Communiquer avec son chien - Livraison GRATUITE


 

La spécificité de l’Etho-Psycho Comportementaliste -


Article rédigé par
Christian Salin Etho-Psycho Comportementaliste® - Spécialiste de la Relation de l’Homme à l’Animal et des Conduites Anthropomorphiques >> Site Internet

 

Voir les commentaires sur cet article


comportementaliste en région bourgogne

L’Etho-Psycho Comportementaliste® se distingue des autres métiers par quelques aspects qui ont encore du mal à être connus par les différents intervenants du monde animal, voire par la clientèle potentielle sujette à un manque d’informations.

 

Ce propos a pour objet de situer notre activité, non en tant que telle, mais aussi au carrefour de toutes les disciplines qui de près ou de loin touchent à ce qui déterminent les rapports humains à l’environnement dans lequel se trouve un animal (chien, chat, cheval).

 

Pourquoi cette spécificité ? Etho-Psycho Comportementaliste®

 

Etho pour Ethologie : L’éthologie est une science qui a pour objectif l’étude du comportement animal ou humain dans son milieu naturel.

 

L’éthologie est une méthode comparative qui intègre des éléments génétiques, neurologiques, psychologiques, sociologiques et linguistiques. Elle permet de déterminer l’évolution sociale des espèces.

 

Le chien et l’homme réagissent à l’environnement sous l’influence des stimuli de la vie, et s’adaptent par rapport à leurs normes sociales. Chaque chien et chaque être humain sont des sujets uniques dont le comportement est influencé à la fois par leurs facteurs héréditaires et tout ce qu’ils ont vécu, dès la vie intra utérine.

 

Le comportement est une conduite adaptative d’un individu considéré dans son environnement et dans un contexte précis. L’individu réagie et s’adapte aux stimuli venus de son milieu intérieur ou du milieu extérieur. Le comportement d’un sujet est toujours utile pour lui-même. Il correspond à la recherche d’une situation ou d’un objet susceptible de réduire les besoins physiologiques et les tensions psychiques de l’individu.

 

Psycho pour psychologie  :      La psychologie est la science des faits psychiques, la  science de l’âme. C’est l’étude scientifique de l’esprit, de la pensée, des émotions, du développement psychoaffectif de l’être humain.
    

Comportementaliste : Le comportementaliste est un thérapeute qui emploi des méthodes de traitement fondées sur les principes d’apprentissage qui visent à remplacer les attitudes inadéquates par d’autres, mieux adaptées.

Ces trois mots : Etho-Psycho Comportementaliste® se chevauchent et s’emboîtent. Ce processus s’inscrit dans notre approche et dans notre identité.


L’Etho-Psycho Comportementaliste® est donc un spécialiste ou (coach)  en relation de l’homme à l’animal. Il se réfère à cette notion de relation qui implique la prise en considération de l’influence humaine exercée sur l’environnement. Il se réfère au courant systémique.

 

L’Etho-Psycho Comportementaliste® analyse chaque sujet, non pas isolément mais globalement, en tant que sujet intégrant un ensemble dont les différents composants sont dans une relation  de dépendance réciproque.

La relation implique la conscience de soi et de l’Autre. Cela présuppose des rapports sociaux organisés, également la présence d’un psychisme chez l’animal et des troubles afférents à celui-ci. Se positionner au cœur d’une relation implique donc la connaissance des deux polarités en présence.

Dans ce contexte : L’homme d’une part et l’animal d’autre part.
           

L’Etho-Psycho Comportementaliste® agit au cœur d’une relation d’abord et avant tout humaine. Il dispose de véritables compétences autant en l’éthologie que sur différentes obédiences de la psychologie !

 

Ses connaissances et ses références sont celles des sciences humaines (psychologie clinique, cognitivo – comportementalisme, thérapie du champ systémique, etc.) et de l’éthologie.

 

Il doit être formé tant en éthologie canine, que féline, voire équine. Une famille est toujours susceptible de posséder deux ou trois de ces animaux. L’éthologie est indispensable et apporte une connaissance juste des mœurs sociales et des comportements des animaux.

 

Les sciences humaines sont indispensables parce qu’il s’adresse à une famille humaine très souvent à l’origine des difficultés présentées soit par méconnaissance des processus relationnels soit pour d’autres raisons, sociales, psychologiques, etc.

Les origines de ces difficultés doivent être perçues même si l’Etho-Psycho Comportementaliste® n’est pas en mesure de les prendre en charge. Il doit connaître les limites de ses compétences et se référer à d’autres professionnels. La connaissance de l’homme et de son développement psychoaffectif apportent à l’Etho-Psycho Comportementaliste® une conscience claire du champ de son activité ainsi qu’une perception juste de l’influence humaine sur l’animal qui ne peut être niée.

Il sait agir en conséquence et en conscience d’une analyse qui repose sur la maîtrise des outils de diagnostics de type systémique. Il dispose des connaissances et de techniques modernes relatives à l’animation d’un entretien.

L’Etho-Psycho Comportementaliste® est sérieusement formé dans ces domaines et cela le rend compétent dans le domaine de la résolution des problèmes présents dans le cadre de la RELATION de l’homme à l’animal.

L’Etho-Psycho Comportementaliste® maintient ses connaissances à niveau et participe à des analyses de pratique avec régularité. Il peut se référer à ses pairs selon leurs différentes spécialités dès que le besoin se manifeste.
Il est respectueux de l’approche de ses collègues et des praticiens des professions connexes à la sienne.

L’Etho-Psycho Comportementaliste® intervient soit au cabinet, soit au domicile des familles qui le contactent. Il est interpellé par des familles propriétaires d’un animal (ou plusieurs) qui manifestes des comportements indésirables, en réalité comportement adaptatif de l’animal à son environnement devenu inadéquat.

Dans ces conditions, l’animal est considéré comme le porteur et révélateur du symptôme du groupe où vit celui-ci. Lorsque nous disons symptôme, nous disons dysfonctionnement de la relation étho-psychologique à l’animal concerné. Le travail de l’Etho-Psycho Comportementaliste® consiste alors à identifier cette distorsion dans ses tenants et aboutissants.

Dans ce contexte, les comportements de l’animal sont adaptatifs à un environnement qui ne le comprend pas, ou qui croit le comprendre. Il n’y a pas de hasard, un comportement quelque qu’il soit, est une réponse à des stimulations environnementales perçues par un sujet dont la sensibilité intrinsèque reste le déterminant de base des comportements manifestés !

Ce raisonnement est de plus en plus développé dans toutes les sciences et obédiences dont la psychologie est le noyau central.
L’activité de l’Etho-Psycho Comportementaliste® repose sur l’écoute, l’échange, le partage, la compréhension, l’analyse, le respect du ou des objectifs de la famille. Il  réalise un véritable diagnostic de la situation.

 

Ses convictions repose sur :

 

  •   Il considère l’animal révélateur d’un dysfonctionnement relationnel avec la cellule familiale.

  •   Ses prestations sont personnalisées et s’adressent à une famille qui vie une relation singulière avec un ou plusieurs animaux.

  •   Des entretiens d’une durée moyenne de 2h. Les propos tenus sont sous le sceau de la confidentialité.

  •   Une écoute attentive et empathique de chaque personne présente.

  •   Une analyse et un diagnostic précis des circonstances.

  •   L’aide et l’accompagnement qui visent à obtenir la rémission des difficultés présentes.

  •   Les coût pratiqués sont libres et sont établis et précisés au client avant l’entretien. Ils sont fixés honnêtement en rapport avec le tissu socio économique de la région de pratique.

En général, deux à trois entretiens suffisent à régler les problèmes présentés : agressivité, agression, anxiété, phobie …

La présence de la famille est souhaitée. Celle de l’animal n’est pas indispensable. Ce dernier doit cependant être exempt de toute maladie, de tout dysfonctionnement organique. La confirmation de la bonne santé de l’animal est demandée aux maîtres (vétérinaire si nécessaire).

Une collaboration entre plusieurs praticiens d’obédiences différentes peut s’avérer opportune (Etho-Psycho Comportementaliste® – Vétérinaire – Educateur – Psy …).
 
En conclusion, nous pouvons dire que l’Etho-Psycho Comportementaliste® étudie l’éthologie de plusieurs espèces :


Chien, chat, cheval.

 

Il étudie également les sciences humaines et de la communication :

 

  •   Psychologie clinique et pathologique humaine
  •   Thérapie Cognitivo Comportementales – Apprentissage
  •   Psychologie de l’enfant, de l’adolescent
  •   Psychosociologie de la personne âgée
  •   Psychologie de la personne en deuil
  •   Conduite d’entretien / Programmation-Neuro-Linguistique et outils de diagnostic
      Psychologie systémique…
     

L’Etho-Psycho Comportementaliste® prend en charge la relation.
La relation de l’homme à l’animal.


Il dispose de connaissances et de compétences dans les domaines scientifiques différents et complémentaires.

L’Etho-Psycho Comportementaliste® s’occupe de ce qui lui apparaît être l’essentiel, la RELATION DE CAUSE A EFFET. Notre attention et notre travail se portent sur la cause originaire des difficultés vécues. Les effets indésirables n’ont plus de raison d’être dès lors que le rapport de causalité n’existe plus. Ils laissent la place à d’autres conséquences souhaitées et adaptées.

 

 

© Christian SALIN, Etho-Psycho Comportementaliste®
Spécialiste de la Relation de l’Homme à l’Animal et des Conduites Anthropomorphiques - Maître-Praticien en PNL >> Site Internet

 

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

 

 

 

Haut de page haut de page