Flicka

>> Vous êtes ici : Témoignages >> Flicka

 

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

Le chien cadeau | Eleveur malhonnête | Chien revendu | Chien disparu | Le chien L.O.F | Vol de chien | Histoire d'un pauve chien | Flicka | Pattounes du coeur | Triska

 

 

 



flicka

 

Témoignage envoyé par Cacha, maîtresse de Flicka

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

Nous sommes tombés "amoureux" des beaucerons en découvrant un couple de cette race dans un magasin! Les chiens étaient calmes au milieu du va et vient des clients, magnifiques, se laissant caresser par les clients.

Nous avons donc fait les petites annonces et trouvé une beauceronne à la SPA. La chienne était maigre, comme apeurée, mais nous avons eu le coup de foudre. Nous avons appris par le directeur que notre Mélodie avait été battue par son premier maître et sous-alimentée. Elle a vécu un mois en ville, puis nous avons déménagé avec elle à la campagne. Nous n'avions jamais eu de chien avant elle, mais très vite, Mélodie s'est attachée à nous, a appris à ne pas creuser dans le jardin, répondre au rappel, obéir aux ordres. Nous sommes une famille très nombreuse et avons beaucoup d'amis; elle était très sociable avec tous, son seul défaut: un peu brutale dans ses élans affectifs mais un "assise" un peu ferme la calmait tout de suite. Malheureusement, cette belle et grande chienne a déclaré vers l'âge de 9ans une maladie génétique de la peau et nous a quittés l'année suivante. Afin de combler ce vide, nous avons souhaité avoir une autre beauceronne et cette fois, choisie dans un élevage pour éviter la maladie génétique. Comme le dit "Christine" dans son témoignage, on a tendance à faire confiance à l'éleveur professionnel.

C'est ainsi que nous avons adopté notre petite Flicka à 3mois et 17jours (nous aurions dû nous méfier car lorsque nous avons pris contact avec l'éleveuse, elle n'avait plus de chiot disponible, puis nous a rappelés pour nous dire qu'un client s'étant desisté elle avait une petite chienne à nous proposer). D'emblée, Flicka nous a semblé douce et gentille, la rencontre s'est faite dans le salon de l'éleveuse et Flicka est tout de suite venue à mes pieds (entre la table et le canapé).
Dans la voiture, elle s'est montrée nerveuse, ne tenant pas en place. Arrivés dans la cour, elle a couru se réfugier derrière la brouette, dans un coin du mur (alors qu'il tombait des cordes!!) Nous avons eu du mal à la récupérer, elle se reculait encore plus, puis a sauté sur le barbecue derrière un pot. Nous l'avons rentrée à la maison, bien bouchonnée, puis comme elle refusait de manger, l'avons emmenée pour sa première promenade. Flicka s'est montrée terrorisée par l'ambiance de la rue, essayant pendant toute la promenade, de se réfugier entre nos jambes (même lorsque nous avons pris un petit chemin de campagne)!

Lors d'une 1ère absence de 4jours, l'éleveuse nous a proposé de la prendre en pension afin de la "recadrer". Nous avons, naïvement pensé que ce serait plus rassurant pour Flicka qu'une vraie pension pour chiens. Au total (j'avais eu un grave accident de cheval: 6 côtes et le bassin fracturés) Flicka a effectué 4 séjours, de 2 à 4 jours, en pension chez son éleveuse. Elle a été blessée 2 fois à chaque fois, un abcès s'est développé, malgré les soins prodigués sur ses conseils. La dernière fois, nous avons récupéré Flicka un mardi soir crottée de boue. En la lavant le mercredi, nous avons découvert une plaie au flan. J'ai tout de suite téléphoné à l'éleveuse qui m'a dit qu'il suffisait de lui désinfecter la plaie. Nous partions le jeudi matin en vacances (1150km) et n'avions donc pas assez de temps pour la faire voire à notre vétérinaire. Nous avons appelé un vétérinaire en cours de route, arrivés le vendredi soir, il nous a pris en urgence le samedi matin (elle avait développé un abcès de 7cm de diamètre nécessitant près de 5m de drain!!! 3 semaines de pansements).
L'éleveuse, à qui nous avons demandé le remboursement des frais occasionnés par la blessure, nie maintenant farouchement que cette blessure ait été subie chez elle et nous a menacés de représailles !!!!

Nous avons effectué plus de 400km, afin de faire expertiser notre Flicka par un vétérinaire comportementaliste réputé et formateur de vétérinaires. Ce Docteur a diagnostiqué un "syndrome de privation sensorielle" très marqué et une carence évidente des stimuli avant l'âge de 3mois1/2. donc nous l'avons eue trop tard pour corriger son état de peur permanente dès que nous quittons la propriété. Là encore, l'éleveuse est dans le déni total et nous culpabilise : Flicka était parfaite, c'est nous qui l'avons rendue ainsi! Nous n'avons pas le temps de nous en occuper (Or nous effectuons 4 grandes promenades par jours, essayons de lui lancer des balles, mais elle reste indifférente et ne coure pas après).

Que penser de tout cela ? Face à une telle attitude, nous sommes désemparés…

 

 

Cacha et sa famille

 

photos chiens Dernières photos

ajoutées dans la galerie

Clic sur les photos pour les agrandir

 

 

 

 

Haut de page haut de page